C'est du moins ce que prétendent les sociétés de supermarché en ligne. Comme Télémarket, ou Ooshop la filiale de Carrefour sur ce creneau qui ,après des débuts difficiles, commencent à trouver sa place dans nos villes.

C'est le cabinet de consultant suisse Estia qui a fait l'étude détaillée de la consommation énergétique de ce type de service par rapport aux courses traditionnelles en voiture dans son supermarché.Ils ont calculé l'énergie consommée dans le transport pour un camion de livraison urbain qui transporte 90 cartons pour livrer 15 clients en comparaison avec une visite à l'hypermarché  en voiture.Il en ressort que la commande en ligne avec livraison économise  une quinzaine de kilos de CO2, soit 0.87 gramme de CO2 pour la livraison de 159 Euros contre 23.8 kilos pour le panier moyen "supermarché" qui lui ne pèse que 23.8 euros.

Les chiffres sont biaisés puisqu'on compare des paniers qui n'ont rien à voir entre eux et que tout doit dépendre de la distance entre le domicile et le supermarché. Mais au moins l'étude nous aura fait réfléchir sur la meilleure manière de s'approvisionner. Une chose est sure, le plus économique en énergie, c'est de descendre à pieds chez le Casino, le Champion ou le 8 à 8 du coin, quite à le faire tous les jours