J'avais eu l'occasion, dans un message du 9 mars de vous signaler l'extraordinaire partage des revenus du pétrole que les irakiens s'apprétaient à mettre en place, à l'initiative des américains,pour permettre le redémarrage de l'industrie petrolière. C'est ainsi que les Chiites, les Sunnites et les Kurdes devaient se partager en parts égales les revenus du pétrole.

Mais voila, les choses avancent malheureusement très lentement en Irak.Et il faut bien reconnaitre que l'équilibre entre les trois parties sera bien difficile à établir.Les Kurdes viennent de passer à l'action pour accélérer l'approbation de la loi pétrolière par le parlement, prévue pour septembre en ...promulguant leur propre loi. Passant outre aux souhaits de Baghdad, les kurdes viennent de conclure des contrats d'exploration avec ce qu'on appelle les free lances de la professison pétrolière, les petits, comme le norvégien DNO,le Turc Genel Enerji,l'américain Hawler and Calibre, le suisse Addax ou même le français Maurel et Prom, représenté par Jean Christophe Mitterrand.

Tout ceci reste néanmoins de la gesticulation car pour sortir le brut du Kurdistan,au fin fond de l'Irak, il faut traverser par pipe le reste de l'Irak ou alors passer par la Turquie avec laquelle les rapports sont encore plus mauvais. Mais mettre la pression ne peut que faire avancer les choses..

A suivre en septembre