Les géants américains de l'internet ont du accepter des conditions spéciales pour s'introduire sur le marché chinois qui représentait pour eux un eldorado avec son énorme population et son développement des hautes technologies et des télécoms.C'est ainsi qu'il leur a fallu accepter une certaine censure du pouvoir et une certaine collaboration avec la police chinoise.

Yahoo vient de se prendre les doigts dans cet engrenage en acceptant d'aider la police à retrouver un dissident, nommé Shi Tao, qui enquétait sur la répression en Chine. Shi Tao de ce fait a été condamné à 10 ans de prison pour "diffusion de secrets d'états".

Le Congrès américain a demandé à Yahoo d'expliquer sa conduite, lequel, embarrasé, a essayé de minimiser son rôle dans l'arrestation. L'affaire s'est envenimé au point que la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre des Représentants a annoncé l'ouverture d'une enquète pour déterminer le degré de responsabilité de Yahoo et de son management.

Le Président de la Commission a déclaré que "il était suffisamment honteux qu'une compagnie américaine fournisse volontairement à la police chinoise les moyens de poruchasser un homme enquétant sur la répression en Chine, mais chercher à la cacher au Congrés etait méprisable et constituait un grave délit".

Si vous êtes un utilisateur ou client de Yahoo, sachez donc que la compagnie n'hésiterait peut être pas à vous dénoncer à la police si elle le leur demandait....