Vous avez peut être lu dans la presse que simultanement deux sociétés française, EDF EN, la filiale Energies Nouvelles d'EDF recemment introduite en bourse et Séchilienne-Sidec, spécialiste des centrales electriques fonctionnant à la biomasse et ancienne filiale d'Air Liquide, ont signé respectivement avec la société américaine First Solar pour la fourniture de panneaux solaires de type "couche mince" pour une capacité de production de 230 MW pour EDF EN et de 150 MW pour Séchilienne-Sidec à livrer sur la période 2007/2012.

First Solar est le fabricant de panneaux photovoltaiques qui utilisent comme semi conducteurs des combinaisons métalliques à base d'un métal lourd cousin du zinc,le Cadmium et d'un métalloîde cousin du soufre le Tellurium, en lieu et place du silicium traditionel.Sur le plan de la performance technique, ces metaux offrent quelques avantage sur le silicium en terme de moindre diminution de performance en fonction de la température et de meilleur rendement en atmosphère brumeuse. Mais son avantage majeur et considérable est de pouvoir utiliser des metaux sans utilisation industrielle importante alors que le silicium est au contraire un metal en forte demande pour toutes les applications électroniques et couteux à fabriquer sous la forme cristalline.De par leur utilisation en couche mince, il suffit de cent fois moins de materiau semiconducteur Tellure de Cadmium que ce qu'il serait nécessaire d'utiliser en materiau semi conducteur à base de Silicium.

Globalement le prix des panneaux photovoltaiques en Cadmum/Tellure est donc très largement inférieur à celui des panneaux Silicium.Tout ceci devait permettre d'abaisser le cout du MW photovoltaique installé d'environ  5 à 6 millions d'euros actuellement à moins de 4 millions d'euros dés maintenant et à 3 millions d'euros à l'horizon 2010. De quoi cette fois rendre la filière photovoltaique économiquement compétitive hors subventions.

First Solar a déjà prouvé les performances de son produit aux Etats Unis, en Allemagne et en Asie du Sud Est.Il  vend quasiment toute sa production en Allemagne, premier marché mondial ppur le photovoltaîque.Il dispose d'une usine opérationnelle d'une capacité de production de 75 MW dans l'Ohio, vient de poser la première pierre de sa nouvelle usine de 100MW de capacité de production à Kedag en Malaisie et va commencer à produire ses panneaux dans une usine de 120 MW de capacité à Francfort sur Oder.

Le Cadmium et le Tellure sont des corps chimiques lourds que l'on rencontre comme sous produits dans l'extraction du minerai de Zinc ou encore dans les phases de raffinage du Cuivre. Ce sont des corps, en particulier le cadmium, dont on souhaite plutôt se débarrasser.Les séquestrer dans des semi conducteur extrèmement stables est donc quasiment une aubaine. C'est dire combien cette nouvelle technique de production de panneaux photovoltaiques offre d'avantages!

A suivre