Une enquète récente de la société de travail temporaire Kelly(?) vient de montrer que la moitié des français pourraient se rendre à leur travail en transport public mais que, sur cette population, un seul sur trois( 33pct) le fait et que donc les deux autres préférent prendre leur véhicule privé.

Et parmi les utilisateurs des transports publics seulement 30 pct les prennent tout le temps.De ce fait la France se classe 26ème pays sur les 28 de l'enquète pour le fréquentation de ses transports publics.

L'enquète ne va plus loin dans la recherche du Pourquoi et c'est bien dommage. Peut être nos municipalités et nos organismes de gestion des transports publics devaient ils le faire car s'ils veulent diminuer la fréquentation des villes par les voitures, il est essentiel de proposer une alternative attractive?

Pour avoir utilisé le metro parisien ces temps derniers, il me parait l'archétype du moyen de transport repoussoir.Il est sale extérieurement et intérieurement, taggé en permanence, avec des sièges usés parfois à la corde et est un haut lieu de mélange culturel et linguistique. Sans compter qu'il est aussi un haut lieu des petites incivilités, fraudes diverses, pieds sur les fauteuils, aggressivité, une impression pas très rassurante pour le voyageur non habitué . Il n'a pour lui que sa régularité, sa fréquence et son bon fonctionnement technique.Je passe sur les lignes SNCF de banlieue qui sont encore pire.

Interdire de plus à plus les villes au cocon de la voiture particulière c'est facile, proposer une alternative confortable et sure ce serait mieux si on veut véritablement reconcilier l'usager avec ses trabsports publics;

NB La situation est bien meilleure en province.