Vous avez déjà eu l'occasion de voir des photos infrarouges qui permettent de repérer les sources de chaleur. Les militaires en particulier les utilisent beaucoup pour détecter la présence de troupes ou de véhicules ennemis de nuit.

La ville de Reims vient d'utiliser la même techniquecanalblog85 pour essayer d'identifier dans les batiments qui lui appartiennnent, les déperditions de chaleur provoquées par isolation insuffisante ou fuite de chaleur. La photo de droite met ainsi en évidence en rouge un grand batiment dont l'isolation aurait sans aucun doute besoin d'une amélérioration significative.

C'est un hélicoptère équipé d'une caméra infra rouge qui a survolé l'agglomération à 400 metres d'altitude et a fait 70 000 photos numérisées de ce type.Le but de l'exercice réalisé par la Jeune Chambre économique est de sensibiliser les remois à la Maitrise de l'énergie et à la réduction des émissions de CO2 dans le cadre d'une opération baptisée J'Iso'ltout. Le cout global de l'opération a été de seulement un Euro par habitant survolé.

Une opération qui devait être généralisé et systématisée dans toutes les villes de France si l'on veut réduire significativement les émissions de CO2 de l'habitat qui sont la deuxième source d'émissions après les transports.