On nous parle souvent de la concurrence fiscale des nouveaux entrants dans l'Europe, de la "flat tax" et du manque de compétitivité de notre impot sur les sociétés.

canalblog82Voiçi un exemple récent paru dans plusieurs grands journaux français pour attirer les investisseurs potentiel en ...Macedoine, un petit pays au nord de la Grèce issu de l'ex Yougoslavie. Principal argument pour attirer les industriels, le très faible taux de l'impot sur les sociétés (10pct contre 33 en France), le plus bas d'Europe et le plus bas taux d'Europe également pour l'impot sur les revenus pour le cas où le/les dirigeants souhaiteraient en faire leur domicile fiscal. Bien mieux que la Suisse!

A ma connaissance, la Macédoine ne fait pas partie de l'Union Européenne, mais d'après cette publicité elle est candidate à y entrer et semble avoir obtenu un accès libre au marché européen.

Dur, dur dans ces conditions pour être compétitif pour de nouvelle implantations d'usines ou même pour garder les anciennes dans cette Europe étendue!