J'avais ue l'occasion de vous signaler, dans un message du 14 Octobre, l'initiative de Danone de mettre en place un système de fabrication et de distribution de ses produits adapté au niveau de pauvreté du Bangladesh. C'est la société GrameenDanone Foods, crée avec la Grameen Bank devenue depuis célèbre de par le prix Nobel de son fondateur Muhammad Yunus, qui était chargée de développer ce modèle nouveau d'activité industrielle et commerciale.

Danone récidive ces jours çi, toujours avec Muhammad Yunus, en créant cette fois un Fonds d'investissement baptisé Danone Communities qui a pour vocation d'investir dans des activités industrielle et commerciales à "finalité sociale". Frank Riboud, le PDG de Danone en sera le Président et Muhammad Yunus le Vice Président. Le but de ce fond est de lancer des projets d'alimentation " accessible" à base de produis laitiers dans des zones à très bas niveau de vie, moins de 2 dollars par jour de revenus. Il y a pas moins de 3 milliards de personnes dans le monde, en Asie, Amérique latine et certains pays d'Afrique qui vivent avec ce niveau de revenus !

L'ambition du fond Danone Communities est de lever 100 millions d'euros pour financer ce type de projets, dont 20pct pour Danone lui même.Frank Riboud a prévenu d'entrée de jeu néanmoins que le risque de ce fond et son rendement etait du type de la Sivav monétaire et que son profit serait symbolique. Mais précise-t-il, "il ne s'agit pas de faire la charité, qui nuit au dévéloppement durable mais d'inventer un modèle économique sociétal".

Espérons que les amis de Monsieur Riboud et tous ceux, parmi les patrons où les grandes sociétés, à préoccupation sociales se joindront à lui rapidement pour fair démarrer cette expérience nouvelle.

A l'occasion du lancement de cette initiative, Frank Riboud a donné quelques informations sur le lancement de son initiative précédente au Bangladesh. La micro usine de yaourt a ouvert le mois dernier. Elle est alimentée en lait par 2000 vaches financées par la Grameen bank et appartenant à des micro éleveurs. Elle est prévue à plein régime fabriquer 3000 tonnes de yaourt/an et pouvoir être essaimée à une cinquantaine d'exemplaires sur le territoire bangladi.

Chapeau bas Monsieur Riboud.Quant à vous, chers lecteurs amateurs de yaourts qui souhaitez soutenir cette action extraordinaire, mangez donc plutot des Danone ! Publicité non intéressée bien entendu.