24 décembre 2006

Choc frontal entre réduction des emissions et développement économique

C'est ce que traduit la réaction des industriels français, représentés par le GFI, Groupe des Fédérations industrielles, face à ce qu'ils considèrent comme une capitulation en rase campagne, la révision à la baisse des engagements de la France sur ses émissions de Gaz à Effet de Serre pour les années 2008/2012. Le gouvernement français, avant sa soumission à la Commission de Bruxelles, s'était mis d'accord avec les industiels français pour proposer un volume global d'émission de 150 millions de tonnes de CO2. Un volume qui, d'après... [Lire la suite]
Posté par CaDerange à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]