Mittal vient de faire les pas décisifs que je vous signalais dans mon message du 6 fevrier comme étant les obstacles principaux au succès de son Opa sur Arcelor.Une augmentation de son offre et surtout une proposition de laisser tomber les droits préférentiels de la famille Mittal qui leur assurait le controle total sur la société Mittal d'abord mais surtout MittArcelor( si du moins c'est comme cela qu'on l'appellera).

Sur l'augmentation de prix, il n'est pas évident que l'augmentation proposée soit favorable à la proposition de Mittal dans la mesure où cette proposition reste pour l'essentiel sous forme d'un  échange avec des actions Mittal, assorti d'une soulte en cash. Le but est clairement de conserver les actionnaires de Arcelor comme actionnaire de MittArcelor et dans ce cas ceux çi deviennent intéressés à l'équilibre financier de la société résultante qui devient plus problématique au prix final proposé.

Par contre, accepter de ne pas régner sans controle sur la société résultante est une condition sine qua non pour que les actionnaires d'Arcelor qui jusqu'içi avaient leur mot à dire dans la gestion de la société, puisse accepter un tel échange.Comme je ne pense pas que Monsieur Laksmi Mittal soit inintelligent, cet abandon de la gouvernance de la famille avait sans doute éte prévu depuis l'origine. Le reste est tactique dans la présentation de l'offre.

Le management d'Arcelor par contre se trouve maintenant dans une situation beaucoup plus difficile pour continuer à recommander une position négative à ses actionnaires qui sont de ce fait placés maintenant face à leurs responsabilités.D'ailleurs Guy Dollé est devenu beaucoup moins disert sur le sujet.

Autre élément dont on ne nous parle pas mais qui a son intérêt par les temps qui courent. Mittal a l'avantage sur Arcelor d'être une société intégré, qualité rare chez les sidérurgistes, c'est à dire une société qui posséde ses propres gisements de minerai de fer. Or Arcelor qui est dans le cas de figure inverse vient d'accepter "comme les copains" de passer sous les fourches caudines des producteurs de minerai en signant pour une augmentation de 19pct du prix de son minerai! Peut être Mittal pourrait il faire miroiter aux actionnaires un prix d'accés à son minerai préférentiel?

Je parie qu'une telle proposition serait susceptible de faire craquer l'actionnaire d'Arcelor.

A suivre