Un nouveau type de cellules qui peuvent détruire par simple contact des cellules cancéreuses ont été identifiées par des équipes de chercheurs français de l'Institut Gustave Roussy,de l'Inserm et de l'Université Paris Sud. Elles ont été découvertes chez la souris et nul ne sait si elles existent chez l'homme. mais bon nombre de mécanismes physiologiques identifiés chez la souris ont eu des applications chez l'homme. Tous les espoirs sont donc permis.

De qui s'agit il? D'un type de cellules dites dendritiques particulièrement minuscules(5/6 microns) qui s'attaquent directement à des cellules cancéreuses beaucoup plus grosses qu'elles et peuvent les tuer en quelques heures.Elles ont été baptisées IKDC pour Interferon Producing Killer Dendritic Cells car leur mécanisme d'attaque des cellules cancèreuses passe par la production d'Interferon Gamma, un antiangiogénique très puissant déjà bien connu.

Les Cellules Dendritiques du système immunitaire s'appellent ainsi du fait de leurs prolongement externes extrèmement fins ( les Dendrites). Elle se situent dans la rate, le foie, les ganglions, le thymus et la moëlle osseuse et ont pour role d'"activer" les lymphocites des ganglions T qui sont les patrouilleurs de la circulation sanguine veineuse. La spécificité des Cellules IKDC est qu'elles sautent l'étape activation des Lymphocites et peuvent attaquer directement les cellules tumorales.Elles peuvent y être aidées par des combinaisons de médicaments déjà utilisés dans le traitement de certaines leucémies .

Il reste à savoir si ces cellules IKDC existent donc aussi chez l'homme. Un essai clinique va être entrepris prochainement chez des patients atteints de cancer résistants à la chimiothérapie.A suivre donc

Pour plus ample information, vous pouvez aller sur le site de Nature Medicine ou vous procurer le numéro de février.