Sous la dénomination générale d'Euthanasie se retrouvent différentes façons de mourir peu explicites et différentes législations dans chaque pays sur ce sujet. Il me parait important d'esayer de définir pour votre information ces actes différents et les legislations qui leur sont rattachées dans différents pays.On distingue donc:

L'Euthanasie active: En clair faire mourir quelqu'un par tout moyen alors que la dite personne n'a pas donné son accord ou n'a pas été capable de le donner. Est considéré partout comme un homicide.

L'Euthanasie passive: En clair, on débranche les aides à la vie d'un  malade et on le laisse mourir de ..faim ou d'épuisement. Est accepté légalement ou par la jurisprudence dans la plupart des pays.Des différences d'acceptation légales suivant les pays existent suivant la manière dont les pays considèrent l'arret des aides respiratoires et celles des aides à l'alimentation/hydratation comme des arrets de traitements ou non.

L'Euthanasie indirecte: En clair, on débranche les aides à la vie d'un malade mais on lui injecte des antalgiques forts pour annuler la douleur. Ces injections ont pour effet indirect de raccourcir la dernière période de la vie.

L'Aide au Suicide: aider quelqu'un à se suicider à sa demande ou ne pas l'en empécher. Considéré comme un homicide ou au minimum comme un délit de non assistance à personne en danger.

Le Suicide Assisté: la fourniture d'une injection létale pour quitter ce monde avec acceptation légale

Le Testament de vie: Un Document  écrit par une personne en bonne santé physique et morale pour définir son souhait de fin de vie. Ce document existe dans certaines législations avec ou non suivant les pays une reconnaissance juridique entière.

Le droit à refuser les traitements:  Est maintenant considéré comme un droit/liberté fondamental(e) du patient dans la plupart des pays.

A suivre