Parmi les sujets tabou dont il est incorrect de parler en France figurent les Fonds de Pension. Il est vrai qu'ils ont été presenté initialement comme devant se substituer au système de retraite par répartition cher au coeur de tous les Français. Par la suite des tentatives de les autoriser en France dans un cadre juridique bien défini ont été faites à diverses reprises et sous différentes dénominations. En particulier chaque fois que nos gouvernants ,de droite ou de gauche, s'apercevaient de l'utilité d'un actionnariat populaire pour garder les controle de nos entreprises lorsque celles ci étaient attaquées.

Il est vrai que l'électorat très majoritairement representé à l'Assemblée Nationale, je veux parler de la fonction publique, n'en a pas vraiment besoin puisque ses retraites sont garanties par l'Etat à un très haut niveau  et qu'en plus, ils sont les seuls à bénéficier d'un tel fond avec la Préfon, qui  fait de la publicité sur les ondes en ce moment. Incidemment,pourquoi la Préfon - et donc les salariés de la fonction publique- ne sont ils pas venus à la rescousse de Danone menacée,  dans un élan de patriotisme économique?

Quant au salariés du privé, les dernières informations sur les résultats des réformes récentes montrent que le problème n'est pas encore réglé. Et que, comme le niveau de leurs retraites futures seront faibles, il est important pour eux de se constituer une troisième couche de rétraite surcomplémentaire au dela de celle de la Secu et de l'ARRCO/AGIRC.

Il m'a donc semblé intéréssant de vous dire quels sont les objectifs et les performances du fond de pension le plus célèbre et le plus performant  au monde, CalPERS, fond de pension des employés de Californie. CalPERs gère les fonds déposés par leurs assurés pour un montant global de 190 Milliards de Dollars qu'il investi dans un cocktail d'actions, d'obligations, d'un peu d'immobilier et de liquidités. Gestion prudente et sur le long terme puisque les fonds versés le sont à échéance  d'une carrière, mais néanmoins efficace puisque, dans une évaluation d'un organisme indépendant des 134 fonds de pension américains, CalPERS a été classe comme le plus performant sur les 5 dernières années.L'objectif de répartition des fonds qui lui sont confiés entre les différents produits financiers à l'heure actuelle ets de 66pct d'action dont 20pct à l'International, de 26pct d'obligations et de 8pct d'immobilier. A partir de ces fonds et de leur revenus, CalPERS verse annuellement 7.6 miliards de dollars à ses retraités.

Mais ce qui me parait le plus intéréssant c'est que CalPERS place ses fonds en respectant une charte d'Ethique et de Bonne Gouvernance. Pour mériter un investissement de CalPERS ,il faut que les sociétés respectent la loi Sarbanes-Oxley américaine très contraignante,mais également qu'elles respectent les droits de l'Homme,qu'elles aient des administrateurs indépendants, et depuis peu qu'elle publient leurs emission en CO2 et ait une politique de respect de l'environnement. CalpERS milite aussi activement contre les rémunérations excessives de dirigeants. Elle publie une liste tous les ans (Focus List) des sociétés qui satisfont leurs exigences éthiques et de celles qui dérapent !

Enfin CalPERS n'investit à l'etranger que dans des pays dont elle considère qu'ils sont suffisamment surs et responsable. La Chine, la Russie et le Soudan par exemple sont bannis de cette liste faute d'avoir satisfait à l'évaluation par CalPERS de leurs pratiques dans le domaine du respect du Droit du Travail et des Droits de l'Hommes

En y regardant de plus prêt, ce sont quand même des conditions particulièrement courageuses. Et comme en plus ils ont des résultats de gestion excellent...