Je vous avais expliqué dans un message du 17 aout, immédiatement après le début du débat sur le surplus de taxes pétrolières, comment fonctionnaient les taxes sur les carburants, avec une TIPP préponderante en montant mais fixe quelque soit le prix à la pompe et la TVA beaucoup plus faible en montant mais qui augmente avec le prix à la pompe puisqu'elle est en pourcentage.

De ce fair là, je vous disais qu'il n'était pas évident de savoir si les recettes pétrolières allaient monter ou baisser car l'impact du prix élévé sur la consommation pouvait très bien faire baisser la consommation de manière importante et donc les recettes de TIPP. Malgré céla et encore hier à la télévision, j'ai encore entendu un journaliste adepte des idées reçues, parler de surplus fiscaux petroliers, à redistribuer bien entendu.

Or le gouvernement vient de rendre public les résultats de ses rentrées fiscales sur le premier semestre de l'année. Il en ressort que les recettes de TIPP sont en fait en baisse, ce qui prouve que le prix élevé du carburant a bien un impact sur les habitudes des Français. Ils roulent moins de ce fait. Le manque à gagner pour l'Etat sur les 9 premiers mois de l'année est de 180 millions d'Euros soit 1.6pct de baisse.

Le Ministére des Finances a créé une Commission de la Transparence pour faire les comptes finaux qui coutera sans doute en frais de fonctionnement plus que les eventuels surplus fiscaux.Elle pense que le surplus de TVA devrait quand même compenser et au dela la baisse de la TIPP. J'ai personnellement quelques doutes sur le bilan final  quand je vois que la TIPP au litre est de l'ordre du double de la TVA, mais en tous cas le fameux surplus, si surplus il y a, ne devrait même pas suffire à payer la taxe à la cuve!

Electeur, que ne ferait on pas pour te montrer qu'on s'occupe de toi !!