L'un des obstacles au travail des femmes, c'est bien connu, c'est l'enfant. Car dès qu'une femme- et son mari ou compagnon- a un ou plusieurs enfant le problème de leur garde pendant qu'elle- ou lui- va au travail se pose et ne trouve pas nécéssairement des solutions aisées. Depuis que les enfants ne restent plus nécessairement dans la même région que celle de leurs parents, la garde par les grands parents devient problématiques. Le recours à une voisine, une ami ou une nourrice plus généralement demande déjà un certain enracinement dans le pays pour être efficace.

Il reste donc la crêche municipale  dotn vous vous apercevez immédiatement que l'inscription de votre enfant aurait du y être faite quasiment dès sa naissance et surtout, une fois cet obstacle franchi qu'elle ouvre et ferme à des heures qui ne vous conviennent pas! Surtout le soir d'ailleurs. Etonnant tout de même qu'un service social aussi indispensable aux femmes, ait été conçu comme si tout le monde était fonctionnaire et libre dès 18hrs. Sans doute le résultat du fait que nous sommes menés par une fonction publique qui ignore les contraintes d'horaires du personnel du privé  et pense que les 35hrs voire moins sont une réalité dans le secteur privé.

Des frémissements, dirais je, se font jour içi et là dans les entreprises pour faciliter enfin la vie des femmes. Du genre, petites courses, nettoyage, ce que l'on appelle le service de conciergerie. Vous n'en avez sans doute encore jamais vu, moi non plus mais il parait que ca commence fort. C'est Accor qui le dit.

Pour revenir à mon sujet premier, je voulais vous signaler l'ouverture d'une créche interentreprise qui regroupe 114 sociétés et offre 60 places dans la commune de Saint Herblain près de Nantes.Elle a couté 1.3 millions d'Euros financés par la Caisse d'Allocations Familiales pour 600 000 € et pour les 700 000 restant par les entreprises. Parmi ces entreprises,Decathlon, Ikea, Leclerc, et 111 autres.

La créche emploie 7 employés et ouvre, c'est la la grande nouveauté, de 7H30 à 21H30 ! 

Bravo à tous ceux qui ont participé et permis la réalisation d'un tel projet. A ce train là, la fertilité des femmes françaises que le monde nous envie risque de battre encore des records !!!