Le nouveau Premier Ministre portugais,José Socrates, vient d'annoncer que le déficit budgétaire de son pays en 2004 s'était finaqlement monté à 7pct du PIB au lieu des 2.9 pct qui avaient été annnoncé par son prédécesseur. Entre temps il y a eu un changement de majorité du Centre Droit vers le parti socialiste actuellement au pouvoir.J Socratés a créé une Commission Spéciale pour recalculer ce déficit dont les nouveaux chiffres viennent d'être annoncés.Le gouverneur de la Banque du Portugal annoncait de ce fait que le Portugal était confronté à une grave crise budgétaire.

Le Ministre des Finances envisage des restrictions de dépenses sur les "transferts courants(Santé Publique,Sécurité Sociale etc)" et sur la Fonction publique.Il a propose la "fermeture" de certains services de l'Etat, l'ajournement de certains travaux publics ou la réduction de la couverture chomage ainsi que des augmentations de taxes.

Le Président de la Commission Européenne, M Barroso, s'est declaré scandalisé et a annoncé qu'il allait immédiatement ouvrir un enquète contre le prédécesseur de J Socratés et appliquer les pénalités prévues par le traité de Maastricht...Je plaisante, bien sur.Le nom de ce prédécésseur?...Manuel Barroso

Ne soyons pas étonnés si la Commission Européenne éprouve quelques difficultés à faire appliquer le Pacte de stabilité Européen cette année.

Et incidemment quelques pistes pour réduire nos propres dépenses...