Dans le même ordre d'idée que celle de l'article précédent sur l 'erreur de sémantique de Monsieur Bolkestein sur sa fameuse Directive, supposons qu'au lieu de mettre à l'approbation par Référendum, la constitution Européenne, Monsieur Chirac ait mis à l'approbation par référendum l'extension de l'Europe aux dix nouveaux pays entrants, en temps voulu bien entendu et ait conservé pour lecture et approbation pâr le parlement le projet de constitution Européenne, que cvryez vous qu'il serait arrivé?

Les nouveaux entrants et l'Europe à 25 auraient été approuvé par la France belle et généreuse et le parlement aurait entériné la nouvelle constitution Européenne en deux coups de cueillère à pot, dans un débat sans passion et avec le minimum de couverture médiatique !!! 

Etonnant comme on peut se créer des problèmes pour rien !