Ma chronique du 11 mars sur la danse du ventre que notre Ministre des Armées était en train d'effectuer alors aux Etats Unis pour convaincre ce pays de la justification de notre décision de supprimer l'embargo sur les ventes d'armes à la Chine effectif depuis Tien An Men se poursuivait et même s'amplifiait avec notre Président lui même en première ligne au Japon pour leur tenir le même discours.

Pourtant, il ne serait pas inutile de se souvenir que le massacre de la place Tien an Men est encore tout proche de nous dans l'histoire du monde et de la Chine en particulier puisque certaines des personnes emprisonnées à cette occasion le sont toujours.

Par ailleurs nous semblons nous orienter vers une nième exception Française puisqu'a peu près tous les autres grands pays industriels, à l'exception de l'Allemagne, c'est à dire la Grande Bretagne, les Etats Unis et le Japon tout proche y sont fermement opposés. Au point que les Etats Unis viennent de nous refuser la fourniture de la catapulte sophistiquée pour lancer les avions nécessaire à notre nouveau Porte Avions si nous maintenions cette décision.

Je répèterai ce que je disais dans ma chronique du 11 mars. Connaissons nous vraiment si bien la Chine d'aujourd'hui et de toujours pour être absolument certains que les armes que nous leur vendrions eventuellement ne se retourneront pas un jour contre nous mêmes ou nos alliés? Même ceux qui ont vecu 10ans en Chine vous dirons que ce pays reste encore un mystère pour eux....

Prudence donc.